Ajoutez le calendrier des sorties et réunions dans votre agenda ! Téléchargez-le ici.

Les réunions ont lieu salle de l’Œuvre St. Pierre d’Arène, 3 rue Bottéro, NICE.

03 février 2022 à 20h30 - Initiation à la mycologie (suite). (Mycologie)

Nous allons poursuivre les séances d’initiation à la mycologie commencées avant le confinement avec les champignons qui présentent des spores colorées (cortinaires et Cie).

10 février 2022 à 20h30 - Connaissances des risques liés aux végétaux qui nous entourent par Jean-Marc Féraud. (Botanique)

De nos jours le retour au naturel a le vent en poupe, mais la méconnaissance du monde végétal peut entraîner des risques pour la santé humaine et animale.

15 février 2022 à 20h30 - Prodigieuses Ammonites par Laurent Paix (Geologie)

Les ammonites sont certainement les fossiles les plus emblématiques et les plus connus. Elles ont disparu il y a soixante-six millions d'années lors de la crise du Crétacé, et seule la coquille de ces céphalopodes a été conservée lors de la fossilisation. Nous découvrons aujourd'hui que certaines de ces coquilles fossiles, par leurs textures ou leurs dimensions, sont extraordinaires.

03 mars 2022 à 20h30 - Initiation à la mycologie (suite et fin). (Mycologie)

Pour terminer cette série nous allons nous intéresser aux champignons possédant des spo- res très foncées, c’est-à-dire aux agarics, coprins, etc...

10 mars 2022 à 20h30 - Saint Martin Vésubie au Naturel par Jean-Pierre Fromentin (Botanique, Entomologie)

Soirée commune aux sections Entomologie et Botanique. Nous retrouverons toujours avec le même plaisir Jean-Pierre Fromentin et ses balades naturalistes au fil des saisons. Il nous emmènera cette fois dans la haute Vésubie qui est depuis longtemps reconnue comme un haut lieu de la biodiversité en Europe, grâce à la double influence des Alpes et de la Méditerranée. Durement touchée par la tempête Alex, une bonne partie de cette belle région reste accessible et permet donc de continuer à faire de riches observations naturalistes.

15 mars 2022 à 20h30 - La mine de fluorite de Maurevieille (Mandelieu) par Pierre Rostan (Geologie)

Pierre Rostan ingénieur géologue, bureau d'études géologiques Téthys. Le filon de fluorite de Maurevieille, situé en partie orientale du massif de l’Estérel, a été découvert en 1957 par un exploitant local, René-Jean Antonioli qui en a aussitôt entrepris l'exploi- tation de façon intense et continue jusqu'en 1976, avant qu'une société italienne prenne le relais plus brièvement en 1979 jusqu'à sa fermeture définitive en 1985. Peu généreux en pièces miné- ralogiques, il a pourtant permis avec la présence d'adulaire, d’amener les premiers éléments de datation sur la mise en place des filons du district fluorobarytique provençal. Ce filon, le plus beau de l'Estérel, a ainsi été reconnu sur plus de 200 m de hauteur et 500 m d’allongement sans que ses ressources aient été épuisées et son histoire vient rappeler l'importance de l’activité minière récente pour la fluorite en Provence.